BIOGRAPHIE

PARCOURS

Christophe Gulizzi est fils d’immigré maçon de Palerme, c’est ouvrier Menuisier/ébéniste (CAP_BEP), à temps partiel, qu’il finance ses études.

Brevet de Technicien d’aménagement intérieur,

BTS d’Architecture intérieur

Ecole d’architecture de Marseille Luminy.

 

2004, Nommé au Prix de la Première Œuvre avec le Gymnase Louis Blériot, à Marignane.

2011, Nommé au Prix de l’Equerre d’Argent pour l’extension du Lycée Alphonse Daudet à Tarascon.

2015, Élu membre titulaire de l’Académie d’Architecture.

2015:  Clé de bronze nationale, Clé d'or de la région Ile-de-France et le prix du public, pour le Complexe Sportif Atlantis à Massy.

2018: ArchiDesigClub AWARD2018 (France), pour l’Aréna d’Aix-en-Provence.

2018: AIT AWARD2018 (Allemagne), pour l’Aréna d’Aix-en-Provence.

MOINS DE SIGNE,PLUS DE SENS

 

Voilà les termes d’une lettre de mission,

Le sens est ici interrogé, dans un cadre, distinguant le fond et la forme, le visible et le profond, le vernis et la matière, l’être et le paraître ou plus exactement l’ordre de l’apparence et celui de l’essence.

L’architecture a pour destin, de transformer le réel, de révéler la dimension invisible des choses, dans une lecture sensible et symbolique.

Par la création d’une atmosphère, sa dimension émotionnelle est rattachée à un contexte, comme élément narratif.

Ainsi l’écriture prend un sens lié à une situation précise, dans une notion d’évidence du projet.

Il devient porteur de signification, d’émotion, de plaisir, de civilité.

L’architecture comme l’amour est un questionnement permanent.

Inventer c’est entretenir le désir.